• Anviga.com

Prix du carton recyclé en chute libre


Cet article décrit la situation très difficile pour les collectivités territoriales européennes suite à la chute des prix de reprise des cartons et des papiers.

Partout en Europe, les collectivités locales ont fortement investit pour optimiser le tri et favoriser le recyclage. Mais cet effort fait directement par les habitants, en triant ou part l’intermédiaire d’investissements publics, reposait sur un constat moins glorieux. En effet, l‘effort de tri n’a pas de valeur s‘il n‘est pas prolongé par des investissements industriels qui utilisent à proximité les matériaux recyclés.

Dans le grand marché mondial du libre échange, nos déchets triés repartaient massivement vers l’Asie et en premier lieu la Chine.

A plusieurs reprises, les autorités chinoises avaient indiquée leur volonté de stopper ces importations, et le moins que l’on puisse dire, est que ces signaux ont été ignorés. Aujourd’hui la Chine et les autres pays asiatiques n’acceptent plus ce commerce.

Les conséquences sont multiples, renchérissement des coûts, perte de confiance dans le recyclage, et risque de voir ces montagnes de déchets triés se déverser sur l’Afrique.

Il n’y a pas d’économie circulaire sans dimension de proximité et sans logique industrielle.

Les décideurs du Sud qui doivent impérativement mettre en oeuvre des politiques de traitement de leurs déchets dans leurs villes et leurs villages, risquent par le biais de subventions de coopération se voir proposer des stratégies peu efficaces.

La question qu’ils doivent se poser: « A proximité, comment transformer les déchets en produits qui ont de la valeur »


https://www.lenouvelliste.ch/dossiers/vers-un-valais-durable/articles/valais-le-carton-rapportait-desormais-il-coutera-903897


contact@anviga.fr

www.anviga.com




16 vues

ANVIGA

+33 1 49 23 05 77

©2019 par ANVIGA. Créé avec Wix.com