• Anviga.com

Plastique, initiatives camerounaises

Mis à jour : janv. 20


https://www.afrique-centrale.fr/2020/01/09/les-camerounais-innovent-pour-lutter-contre-la-pollution-plastique/


Cet article est très intéressant. Il présente plusieurs initiatives de transformation des plastiques usagers au Cameroun, dont celle qui consiste à transformer des déchets plastiques en pirogues pour les pécheurs, ou celle de l'ancien footballeur Roger Milla (que de magnifiques souvenirs) qui a créé une entreprise qui transforme certains déchets plastiques en briques de construction.


Ces initiatives sont formidables et témoignent du dynamisme de multiples entrepreneurs africains pour utiliser des déchets comme matière première secondaire.


Nous sommes vraiment dans une économie circulaire de terrain.


Au Cameroun, il existe également une initiative à Douala, d'une entreprise qui fabrique de manière artisanale du charbon de bois à partir de déchets organiques collectés à part.


Toutes ces initiatives témoignent d'une prise de conscience et méritent un soutien des ONG, qui parfois les aident à prendre leur envol.


Toutefois, il convient de mesurer la différence que peuvent avoir ces réalisations en terme de traitement des déchets, par rapport aux centaines de milliers de tonnes qui s'accumulent chaque jour dans chaque ville.


En vérité, on ne peut pas penser politique "déchets" à l'échelle d'une ville sans penser dimension industrielle. Small is beautiful, mais pas suffisant.


Plastics : a Cameroonian initiative


This article is very interesting. It presents several initiatives for the transformation of used plastics in Cameroon, including the one which consists of transforming plastic waste into pirogues for fishermen, or the one of the former footballer Roger Milla (just wonderful memories) who created a company that transforms certain plastic waste in building bricks.


These initiatives are great and demonstrate the dynamism of multiple African entrepreneurs to use waste as a secondary raw material.


We are really in a circular terrain economy.


In Cameroon, there is also an initiative in Douala, of a company which manufactures charcoal using organic waste collected separately.


All of these initiatives show awareness and deserve the support of NGOs, which sometimes help them to take off.


However, it is worth measuring the difference that these achievements can have in terms of waste treatment, compared to the hundreds of thousands of tonnes that accumulate every day in each city.


In truth, one cannot think of "waste" politics on a city scale without thinking of an industrial dimension. Small is beautiful, but not enough.


contact@anviga.fr

www.anviga.com


17 vues

ANVIGA

+33 1 49 23 05 77

©2019 par ANVIGA. Créé avec Wix.com